En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal AgroParisTech Université de Lorraine UMR SILVA

UMR SILVA

Principe de la standardisation des séries chronologiques de cernes

La standardisation est fondée sur le principe de la séparation du signal que l'on cherche à étudier des bruits de fond indésirables qui lui sont associés.

Retour accueil page personnelle

Retour page Dendrochronologie

Classiquement, l'étude des effets des facteurs environnementaux sur la croissance radiale (climat, pollutions, parasites...) ne peut se faire qu'après élimination de l'effet dépressif de l'âge de l'arbre sur l'élaboration des cernes. Les méthodes d'extraction du signal âge dans les séries de cernes sont nombreuses et, à l'heure actuelle, le choix de l'une ou l'autre dépend en partie des objectifs de l'étude et de la stratégie d'échantillonnage adoptée (effectif d'arbres et de sites, répartition des classes d'âge, domaine climatique...). L'ensemble de ces méthodes est cependant fondé sur le même principe qui consiste, dans un premier temps, à ajuster les données initiales brutes (Rt où t est l'année de 1 à n) par une fonction mathématique qui fournit une série de valeurs prédites (Gt), puis à calculer des indices (Rt/Gt) ou des résidus (Rt-Gt) dégagés des effets indésirables du signal âge. A partir de ces valeurs standardisées (qui sont exprimées en % ou sans unité), on peut alors comparer valablement la croissance d'arbres d'âges différents, calculer une courbe représentative de la croissance moyenne du peuplement et analyser le signal " date " dans les séries de cerne. 
Les méthodes d'extraction du signal âge peuvent être regroupées en trois grandes classes : déterministe, stochastique et standardisation régionale " courbe âge ". Le principe des méthodes déterministes et stochastiques ont été amplement développées par Cook et al. (1990)

[Cook, E.R., Briffa K., Shiyatov S., Mazepa V., 1990. Tree-Ring standardisation and growth trend estimation. in " Methods of dendrochronology : Applications in the environmental sciences ". Kluwer Academic Publishers. COOK E.R., KAIRIUKSTIS L.A. (eds.), 104-123].

La première méthode consiste à ajuster chaque série individuelle de cernes par un modèle mathématique connu et défini a priori :  modèle linéaire, polynomial, exponentiel, hyperbolique, puissance, etc. La seconde méthode ajuste plus précisément le modèle mathématique aux données brutes et fait appel à des fonctions complexes définies a posteriori (lissage des courbes).

référence standardisation

La troisième méthode est fondée sur la standardisation des données initiales à partir de la courbe régionale liant les largeurs (ou surfaces) des cernes à l'âge cambial (=âge de l'arbre au moment où le cerne a été élaboré) (courbe âge régionale). Les courbes «âge» régionales permettent d’éliminer l’effet de l’âge sur les largeurs des cernes annuels, c’est-à-dire de tenir compte de la décroissance biologique normale des largeurs de cernes quand l’arbre vieillit...

La construction de la courbe âge consiste à calculer la largeur moyenne (=« normale ») des cernes pour chaque âge cambial. Pour cela, il faut disposer d’un nombre d’arbres importants d’âges actuels variés...

Par rapport aux méthodes précédentes, cette standardisation est plus difficile à mettre en œuvre car, pour être statistiquement fiable, elle nécessite l'échantillonnage d'un très grand nombre d'arbres (généralement supérieur à 500) localisés dans un même domaine climatique ainsi que des classes d'âges actuels variées (20 à 200 ans et plus) le plus équilibrées possible. Après avoir calculé la largeur moyenne du cerne pour chaque âge cambial et tracé la relation, chaque largeur est transformée en indice de croissance en faisant le rapport de la largeur observée sur la largeur moyenne de référence pour l'âge cambial correspondant (figures ci-dessous). Par rapport aux méthodes précédentes, cette standardisation a l'avantage d'éliminer en grande partie et « sélectivement » le signal basse fréquence lié à l'âge et de conserver les autres signaux (haute, moyenne et basse fréquence) liés à la date.

Calcul courbe âge référence
calcul courbe âge référence
calcul courbe âge référence