En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal AgroParisTech Université de Lorraine UMR SILVA

UMR SILVA

Pierre-Antoine Gaertner

image Pierre-Antoine Gaertner
Portrait Pierre-Antoine Gaertner doctorant dans l'équipe EcoSilva

 Pierre-Antoine nous vient de Champagne-Ardenne, plus particulièrement de Reims. Après avoir obtenu avec brio son baccalauréat scientifique mention très bien en 2014, il reste deux ans à Reims pour y réaliser une Classe Préparatoire en biologie, chimie, physique et sciences de la Terre, dans le but d’intégrer AgroParisTech. Ce qu’il fera en 2016, avant de rejoindre le site de Nancy afin de se spécialiser en gestion forestière. Il rejoint l’INRAE l’année dernière pour démarrer sa thèse sur « la résilience du hêtre (Fagus sylvatica L.) face aux sécheresses extrêmes et ravageurs secondaires au cœur de sa niche écologique », au sein de l’équipe EcoSilva.

De nature curieux et passionné, Pierre-Antoine trouve sa voie par hasard. En effet, avant ses études il n’avait pas d’objectif précis en tête, c’est en se tournant vers l’univers de la forêt pour faire échos à ses valeurs écologiques, qu’il a eu ce déclic.

« Je me suis tourné vers la forêt sans y connaître grand-chose, me disant que ça pourrait me plaire. Je ne me suis pas trompé. »

Il décide de devenir ingénieur afin de pouvoir porter deux casquettes dans son travail, l’une plutôt technique, tournée vers le terrain et la nature, et l’autre plus intellectuelle, tournée vers les données et les analyses.

Son engagement dans le monde associatif (Membre de la fanfare et du club nature d'AgroParisTech, Trésorier du Bureau Des Sports d'AgroParisTech Nancy et Adhérent à la Ligue pour la Protection des Oiseaux) et ses nombreuses expériences professionnelles, que ce soit en France ou à l’étranger, lui ont permis de faire des rencontres intéressantes dans le milieu qui le passionne.

Les travaux de recherches qu’il va mener au sein du Laboratoire consisteront à étudier le comportement du hêtre suite aux sécheresses répétées, dont l'impact des bioagresseurs dans sa réponse à ces phénomènes.

« Ma thèse a pour sujet la résilience du hêtre à la sécheresse. Je vais ainsi m’intéresser au rôle des bioagresseurs dans le dépérissement du hêtre, à l’évolution des réserves carbonées des arbres au cours du temps et leur impact, ainsi que celui de l’âge des hêtres, dans leur éventuelle résilience aux sécheresses extrêmes et répétées des dernières années. »