En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal AgroParisTech Université de Lorraine UMR SILVA

UMR SILVA

Portrait de Matthias Gallais

photo Matthias Gallais
Nouveau doctorant arrivé dans l'équipe EcoSilva en septembre 2020

“Le commencement de toute science, c’est l’étonnement de ce que les choses sont ce qu’elles sont.” Aristote

Matthias nous vient du Morbihan. Après une formation en BTSA Gestion Forestière au LEGTA la Germinière, Rouillon (72), il intègre quelques années plus tard la Formation de technicien supérieur spécialité forêt et territoires ruraux,  proposée par l'INFOMA.

En 2018 il décide de suivre la Formation d’ingénieur en sciences agronomiques, AgroSup Dijon et en parallèle il prépare un Master en recherche Sol, Eau, Milieux, Environnement à Université de Bourgogne (Dijon).

Il effectuera son stage de fin d'étude en 2020 au sein du Laboratoire Silva dans l'équipe EcoSilva sous la direction de François Lebourgeois. Ses travaux porteront sur l'adaptation de la gestion forestière au changement climatique.

De nature curieux et critique il se lance dans la grande aventure de la thèse. 

"Devenir doctorant c'est découvrir un nouvel univers et avoir la perspective de travailler dans un environnement sympa. Cela permet aussi de participer à la production de connaissances forestières, qui permettront d’améliorer les outils existants que j’ai, pour partie, mis en œuvre en tant que technicien. C'est aussi apprendre plein de choses, se forger un esprit critique et être rémunéré pour ça."

Ses travaux de recherches vont donc porter sur la modification des itinéraires sylvicoles pour optimiser l’adaptation au changement climatique et la séquestration du carbone : cas du Douglas.

"L'objectif est d'identifier les facteurs sylvicoles (densité, statut social) qui permettent le meilleur compromis entre adaptation (production de bois) et atténuation (séquestration du carbone) du changement climatique, en fonction des facteurs environnementaux (station).
Les connaissances produites qui, avec d’autres déjà existantes ou à venir, permettront peut être de construire les itinéraires sylvicoles de demain." 

Résumé des travaux de thèse

Pour minimiser les effets des modifications climatiques prévues par les différents modèles (contraintes hydriques plus fortes), le gestionnaire peut modifier son choix d’essences, mais aussi ses itinéraires sylvicoles de façon à diminuer la compétition subie par les arbres au sein du peuplement. Si de telles orientations sont admises par la communauté forestière, peu d’études sur de vastes échelles ont cependant été entreprises en France pour quantifier les effets de ces modifications de la gestion sur la réponse des arbres au climat et à ses aléas. Partant du constat qu’il est nécessaire de mener les politiques forestières en faveur de l’adaptation et de l’atténuation au changement climatique de manière conjointe, cette thèse a un double objectif :
1) Analyser et modéliser les effets des conditions pédoclimatiques sur les relations allométriques utilisées dans les modèles de croissance afin d’améliorer ces modèles et d’affiner les outils d’aide à la gestion (volet phénoménologique « adaptation » de la thèse) et 
2) Adapter et paramétrer le modèle écophysiologique CASTANEA pour le douglas puis étudier l’impact du changement climatique sur la séquestration du carbone par les peuplements soumis à des itinéraires sylvicoles variés (volet mécaniste « atténuation » de la thèse).

L’originalité de la thèse est qu’elle repose sur l’analyse de données acquises dans des réseaux d’expérimentations uniques en Europe (GIS Coopérative de données sur la croissance des peuplements forestiers, GIS Coop) mis en œuvre pour répondre spécifiquement au besoin d’outils pour la définition de nouvelles sylvicultures. Pour ce projet, les données issues du réseau « Douglas » seront utilisées. Le choix s’est porté sur cette espèce en raison de son importance économique majeure pour la filière forêt-bois française, parce qu’elle est à la base de systèmes sylvicoles conduits avec des intensités contrastées, et parce ce que ce réseau couvre les plus larges gradients climatiques et stationnels au sein des réseaux du GIS Coop.