En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal

Unité Biogéochimie des Ecosystèmes forestiers

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

Noémie GOUTAL

                                                
            
                            
            
            

                Doctorante            

            

            INRA, Centre de Nancy,
            Biogéochimie des Écosystèmes Forestiers
            Route d'Amance, 54280 Champenoux, France
                            noemie.pousse@onf.fr                        

                                                                                                                                                
                                                                                                        
                                                                                                                                                
                                                                                                        
                                                                                                                                                
                                                                                                        
            


    Titre de la thèse :

 

    Modifications et restauration de propriétés physiques et chimiques de deux sols forestiers soumis au passage d’un engin d’exploitation 

    Encadrement de la thèse :

 

    Jacques RANGER (INRA-BEF) directeur de thèse

    Résumé de thèse :

 

    Les risques de dégradation physique des sols forestiers sous l’effet de contraintes mécaniques     externes liées à la mécanisation des opérations forestières, augmentent considérablement.     Les mécanismes et le temps nécessaires à la restauration non assistée de la     qualité des sols forestiers tassés restent encore peu étudiés, et leur     identification nécessite de coupler les approches physiques, chimiques et biologiques.         L’objectif de ce travail était d’étudier l’impact de la circulation     d’un porteur forestier sur les conditions de l’enracinement (aération, régime     hydrique et pénétrabilité) ainsi que son évolution à court terme. Ce     travail s’appuie sur l’observation de deux sites expérimentaux mis en place dans le Nord     Est de la France, concernant des sols de morphologie similaire (couche limono-argileuse de 50 cm d’épaisseur     reposant sur un substrat argileux) et ayant subi des contraintes identiques. Des paramètres physiques     (température et humidité du sol, densité apparente et résistance à la pénétration)     et chimiques (composition de l’atmosphère du sol) ont été suivis     pendant trois à quatre ans, à des fréquences allant d’un pas de     temps quotidien à annuel.     
    Le suivi du climat du sol et de la composition de son atmosphère a mis en évidence une     diminution forte des conditions aérobies pendant un à un an et demi après le passage du porteur.     Cet effet initial sur l’aération du sol a diminué subitement dès l’apparition     de la première période de sécheresse édaphique, probablement grâce à la     formation de fissures dans l’horizon de surface du sol tassé. Cependant un effet significatif     du traitement sur la composition de l’atmosphère du sol pouvait toujours être observé     trois à quatre ans après tassement. Pour suivre l’évolution des propriétés     physiques du sol après circulation du porteur, il a été nécessaire d’opérer     une normalisation par rapport à l’humidité au moment du prélèvement. Trois ou quatre     ans après la circulation du porteur, une différence toujours significative existe entre les propriétés     physiques des sols témoins et celles des sols tassés. Cependant une évolution de l’impact du     porteur peut être mise en évidence dans la couche de surface (0-10 cm) des deux sites. Ce début     de restauration se traduit, sur un des deux sites, par une différence entre traitement qui n’est plus     significative quand les sols sont humides mais qui l’est encore quand les sols sont secs.     Sur le deuxième site, cette différence a diminué quelle que ce soit l’humidité     du sol. Ainsi, le début de régénération de la structure du sol perturbé ne     s’accompagne pas d’une disparition de son comportement de prise en masse lors de son desséchement     sur un des deux sites.     
    Ce travail a permis de mettre en évidence une évolution des     conséquences du porteur en surface du sol tassé qui serait liée à des processus     physiques (gonflement -retrait, gel - dégel). Cependant, l’impact sur les conditions de l’enracinement     (forte résistance à la pénétration quand les sols sont secs, faible aération     quand ils sont humides) reste élevé de même que sur la résilience à long terme du peuplement.

 

    Mots clés :

    tassement sol, sol forestier, restauration naturelle, atmosphère du sol, densité apparente, résistance à la pénétration

    Publications récentes :

    Goutal N, Renault P, Ranger J (2013) Forwarder traffic impacted over at least four years soil air composition of two forest soils in northeast France. Geoderma 193: 29-40

    Goutal N, Keller T, Defossez P, Ranger J (2013) Soil compaction due to heavy forest traffic: measurements and simulations using an analytical soil compaction model. Ann For Sci 70(5): 545-556

    Goutal N, Parent F, Bonnaud P, Demaison J, Nourrisson G, Epron D, Ranger J (2012) Soil CO2 concentration and efflux as affected by heavy traffic in forest in northeast France. Eur J Soil Sci 63(2): 261-271

    Goutal N, Boivin P, Ranger J (2012) Assessment of the Natural Recovery Rate of Soil Specific Volume following Forest Soil Compaction. Soil Sci Soc Am J 76(4): 1426-1435

            Consulter la thèse de Noémie Goutal en ligne