En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal CPIE Arboretum Amance

Arboretum d'Amance - Champenoux

Les missions de l'Arboretum d'Amance

Troncs à terre dans l'Arboretum d'Amance en automne
Depuis la création de l’Arboretum d’Amance, les collections se sont constamment enrichies et ont été soigneusement entretenues. Des générations de professeurs, d’étudiants et de chercheurs s’y sont succédé. Près de cent ans après sa naissance, de multiples enseignements continuent d’en être tirés.

Les objectifs assignés à l’Arboretum à sa création sont de plusieurs ordres :

Atelier du CPIE sur la connaissance des arbres à l'Arboretum d'Amance de Champenoux

Le premier objectif est pédagogique. Il était souhaitable de disposer, à proximité de l’École forestière (1824), de collections dendrologiques qui permettent aux élèves de se familiariser avec les principales essences forestières spontanées et introduites. À cette époque, une voie ferrée d’intérêt local dessert le hameau de La Bouzule depuis la gare de Nancy, ce qui facilitait les déplacements des élèves. Aujourd’hui l’Arboretum ouvre ses portes au grand public et aux groupes scolaires, afin de les instruire et de les sensibiliser aux nouveaux enjeux de la forêt. C'est un lieu important pour l'enseignement forestier et un espace de découverte, de contact avec l'incroyable diversité des arbres du monde (dont il ne reflète qu'une infime partie). 

Le deuxième objectif est sylvicole. L’Arboretum doit servir à connaître le comportement d’essences exotiques ou nouvelles de la région Lorraine. Même si à cette époque, en effet, l’utilisation d’espèces exotiques pour l’enrichissement des forêts françaises est loin de faire l’unanimité. Ainsi, Auguste Mathieu, professeur d’histoire naturelle à l’École forestière et auteur d’une flore forestière qui connaît quatre éditions dans la deuxième moitié du XIXème siècle, n’est pas favorable à ces plantations d’arbres exotiques. Pourtant la culture des forêts était un besoin pour alimenter nos foyers en bois. Aujourd'hui l'Arboretum est un espace de collection et d'observation et non d'exploitation. À part lors des destructions provoquées par la tempête de 1999, où près de 2000 tiges de bois ont été récupérées, l'Arboretum n'a aucun enjeux économique comme la sylviculture pourrait le supposer. 

 L’Arboretum a également un rôle social puisque depuis 1997 il est le support d’actions Ville-Vie-Vacances. L’objectif de ce projet élaboré par le centre d’accueil éducatif de Nancy, est d’organiser, pendant les vacances scolaires, l’encadrement de jeunes relevant de décisions judicaires et de leur permettre d’établir une relation différente avec la société. En participant à l’entretien de l’Arboretum, ils font l’apprentissage d’une vie collective et s’engagent individuellement au service d’un travail d’utilité publique, qui leur permet également de bénéficier d’une indemnité financière.

Le quatrième objectif est d’aider la faune. L’Arboretum est non seulement un espace d’expérimentation mais aussi d’observation et de refuge pour la faune. Des arbres morts encore debout subsistent, permettant à certains insectes xylophages mais aussi aux oiseaux d’y trouver le refuge ou le couvert. Ainsi 38 espèces d’oiseaux avaient été recensées avant la tempête de 1999, mettant ainsi en évidence la diversité des essences forestières, la mosaïque des peuplements et la diversité des espèces qui en découlent. Des tas de bois au sol permettent aux micromammifères de trouver un logis. Le pourtour de la mare n’est pas fauché, permettant à la régénération naturelle de s’installer. Une fauche tardive permet aussi d’observer plus facilement les papillons ou autres insectes pollinisateurs.

Abeille qui butine une fleur au printemps à l'Arboretum d'Amance de Champenoux

La dernière mission de l’Arboretum est de nature scientifique. Ce nouvel intérêt est apparu depuis environ un siècle et est dû à l’augmentation de la température moyenne de l’hémisphère Nord. Ces modifications de température pourraient entraîner des sécheresses estivales plus longues et plus intenses. L’enjeu est alors de prévoir l’introduction dans l’Arboretum de thermophiles afin de pouvoir anticiper leur comportement en Lorraine en cas de réchauffement climatique. L’étude de ces nouvelles espèces pourrait aussi permettre de mesurer une éventuelle dérive climatique.